Outils pour utilisateurs

Outils du site


lesformats

Ceci est une ancienne révision du document !


Les formats de fichiers

Les formats de fichiers peuvent être considérés comme des « conteneurs » pour vos données. Ils stockent en effet ces dernières de manière à pouvoir reconstituer votre document à la prochaine ouverture.

On trouve des formats pour pratiquement tous les usages : pour le texte brut, les tableurs, les images, les dessins… Ils sont généralement associés à une extension particulière : .ods pour un tableur, .jpg ou .png pour une image…

Reconnaître le format d’un fichier

Généralement, l’extension de votre fichier correspond au « codage » de ce format. Prenons l’exemple d’un tableur contenant vos données de comptabilité, enregistré sous le nom de compta.ods. Nous constatons que le nom de ce fichier est constitué de deux parties, séparées par un point .. À droite du point, nous avons ods : c’est l’extension du fichier, qui correspond à un format donné. Cette extension nous renseigne donc sur le format du fichier : c’est un fichier OpenDocument (od), et c’est un tableur (spreadsheet en anglais, d’où le s).

Certains fichiers ne portent pas d’extension. Ce peut être pour plusieurs raisons, mais il s’agit probablement d’une des deux suivantes :

  • le système d’exploitation vous masque les extensions de fichier (c’est notamment le cas sous Windows) ;
  • le fichier est au format texte brut.

Si un fichier au format texte brut peut très bien ne pas avoir d’extension (c’est le cas de nombreux fichiers de configuration sous un système GNU/Linux), il porte généralement une extension .txt

Formats privateurs et formats libres

Il est possible de catégoriser les formats de fichiers selon deux catégories, en fonction du contrôle qu’en ont l’utilisateur et la communauté.

Les formats privateurs (ou propriétaires) sont appelés ainsi car ils appartiennent à une société particulière, qui dispose des spécifications nécessaires à la mise en œuvre du format, mais sans les rendre publics. Seul le logiciel fourni par l’entreprise sait donc comment ouvrir les fichiers ayant un tel format, et permet donc de restituer vos données correctement. C’est un comportement dangereux pour l’utilisateur, à plus d’un titre :

  • si l’entreprise fait faillite, ou si elle décide de ne plus commercialiser son logiciel, vos données peuvent être définitivement perdues puisque aucun autre programme ne sait comment les lire ;
  • si l’entreprise décide de modifier complètement le format de fichier d’une version à l’autre, vous pouvez vous retrouver forcé d’acheter la nouvelle version du logiciel juste pour pouvoir lire les données que d’autres personnes vous ont envoyé, et ce même si la version que vous avez vous convient très bien et que vous n’avez pas besoin d’en changer ;
  • les logiciels capables d’ouvrir ces fichiers sont généralement assortis de nombreuses limitations vous empêchant d’en faire ce que vous voulez (vous n’avez pas le droit de réaliser des documents professionnels avec une version « famille / particulier » d’un logiciel bureautique privateur bien connu) ou d’installer le logiciel sur plusieurs postes à la fois.

Les logiciels produits par l’entreprise à un instant T savent donc comment gérer le fichier, mais l’utilisateur ne le sait pas.

Expliquer les inconvénients des formats privateurs

Une ressource pour les formats ouverts : https://fr.wikipedia.org/wiki/Format_ouvert

lesformats.1430999356.txt.gz · Dernière modification: 2015/07/17 11:36 (modification externe)