Outils pour utilisateurs

Outils du site


ordinateurs_et_programmes
Guide de survie numérique : ordinateurs et programmes

Qu'est-ce qu'un ordinateur ?

Un ordinateur est un système de traitement d'informations. C'est pourquoi la science qui l'a engendré est l'informatique.

L'unité élémentaire d'information est le bit (binary digit). La base 2 pour le codage de cette information a été imposée par la technologie électronique numérique reposant sur un transistor laissant passer (1) ou bloquant un courant (0). Par opposition, l'électronique est dite analogique quand elle est capable de délivrer un signal comportant un très grand nombre de valeurs distinctes, par analogie avec la nature, comme une température par exemple.

Tout le monde peut aujourd'hui se représenter un ordinateur. On imagine la plupart du temps un boitier composé de composants ou de cartes électroniques, accompagné d'un écran, d'un clavier et d'une souris, parfois d'une imprimante, d'un scanner… Or, cela n'a pas toujours été le cas (électromécanique, cartes perforées???), et aujourd'hui, les téléphones, les tablettes… nous montrent bien qu'un ordinateur peut tenir en un seul bloc dans une poche et être commandé avec le doigt ou un stylet, quand il n'est pas implanté dans un coeur artificiel ! Le seul point commun est la fonction “processeur” exécutant des instructions et manipulant des données, le tout en code binaire (suite de 0 ou de 1), rangées dans un fichier ou envoyées ou reçues d'un réseau.

tout ce qui suit est-il bien nécessaire ? Ne serait-il pas préférable de renvoyer le lecteur à un site sur l'histoire de l'informatique ??????

Pour comprendre un peu mieux ce qu'est un ordinateur, il faut prêter attention à tous les mots contenus dans cette petite suite de définitions :

  • Un ordinateur est une machine électronique conçue pour effectuer des calculs en suivant des instructions.
  • Un programme est un ensemble d'instructions conçues pour être effectuées automatiquement par la machine.
  • Un logiciel est un programme ou un ensemble de programmes qui détermine aussi les tâches que la machine est censée effectuer car, outre des instructions, il contient aussi des données.
  • Les données que contient un logiciel peuvent concerner, par exemple, tout ce qui est utilisé pour l'interface visuelle, y compris les images ou le manuel du logiciel, les données que vous avez vous même entrées et qui sont alors utilisée pour effectuer des tâches, etc.

Machine analytique de Charles Babbage (computerhistory.org/Wikipedia), par Marcin Wichary (licence CC-By).

PDP-7, Oslo (Wikipedia), par Toresbe (licence CC-By-Sa).

Ordinateur personnel IBM-JX, par Bilby (licence CC-By).

PDA Handspring Visor Prism avec module Visorphone Springboard, Palm OS, par Waldohreule (licence CC-By-Sa).

(Evolution des ordis (recopier les légendes et numéroter)

La machine analytique imaginée par Charles Babbage en 1834, héritée de la Pascaline et du métier Jacquard, était une machine à calculer programmable. Les instructions étaient “entrées” sur cartes perforées, mais ces cartes pouvaient aussi contenir des données (par exemple les tables de calcul), ce qui en faisait en quelque sorte les premiers logiciels. La progression vers les tablettes et smartphones d'aujourd'hui ne réside pas seulement dans les capacités de l'industrie informatique à réduire la taille des composants, mais aussi de répondre aux besoins (ou de les susciter). Ainsi, les “gros ordinateurs” des années 1940 à 1970 étaient surtout destinés à un emploi collectif dans les banques, les assurances, l'ingénierie, la recherche… C'est ainsi qu'est née l'idée de réseau et d'Internet : accéder à plusieurs sur des machines distantes en servant de petits terminaux.

Les PC (personal computer) à partir des années 1980, eux, ont marquée l'entrée de l'informatique personnelle dans les petites entreprises et dans les foyers : de l'entreprise d'artisanat cherchant à organiser elle-même sa comptabilité à la lettre de motivation tapée et imprimée chez soi. Par l'intermédiaire de l'informatique personnelle, l'arrivée de l'Internet dans les foyers (sans parler du Minitel en France) a gonflé l'économie des services numériques et a surtout lié de manière indéfectible l'ordinateur et la communication. Les smartphones ne sont, au fond, que des petits ordinateurs utilisant plusieurs canaux de communication et dotés d'outils de capture de son et d'image.

Alors que dans les années 1970 s'organisaient de multiples colloques très savants pour débattre de l'utilité des ordinateurs dans différents métiers et secteurs de consommation, aujourd'hui, les ordinateurs sont partout, vraiment partout, avec des utilités variées, depuis la “programmation” de la cuisson d'un pâté en croûte jusqu'en astrophysique, en passant les systèmes mondiaux de transactions financières s'effectuant à la nanoseconde près.

L'utilité d'un ordinateur est donc relative au besoin auquel il est censé répondre. Il est donc important de bien connaître le matériel que l'on utilise afin d'ajuster au mieux cette utilité. Or, la plupart du temps et pour beaucoup d'utilisateurs, l'ordinateur est assimilé à une boîte noire. Tâchons de l'ouvrir un peu.

???

Qu'est-ce qu'un fichier ?

C'est une entité numérique stockée dans une mémoire de masse (disque dur, clé usb…). Il contient les données proprement dites (photo, texte, son…) ainsi que des informations supplémentaires nécessaires à sa manipulation par le système d'exploitation (nom, attributs divers, date…).

Qu'est-ce qu'un système d'exploitation ?

Le système d'exploitation (OS pour Operating System en anglais) est un ensemble de programmes permettant d'envoyer les ordres adéquats au matériel composant l'ordinateur d'une part, et d'autre part, de communiquer avec l'utilisateur et les logiciels applicatifs. Il existe de nombreux systèmes d'exploitations comme Windows, GNU/Linux, Macos…

Il fait partie des logiciels dits de base sans lesquels l'ordinateur serait inopérant.

À sa mise sous tension, un programme de configuration (setup) teste l'état des ressources matérielles de l'ordinateur. Ensuite, s'exécute l'amorce (bootstrap). Ces deux logiciels ont la particularité d'être situés dans une mémoire dite “morte”, c'est-à-dire qu'elle n'est pas modifiable. L'amorce a pour fonction de lancer le système d'exploitation qui lui, est situé dans une mémoire dite “de masse” (disque dur, clé usb…) qui, comme son nom l'indique permet de stocker d'immenses quantités de données. Il permet de prendre le contrôle de l'ensemble du système et de lancer les tâches que l'utilisateur souhaite réaliser. Pour ce faire, il faut également une mémoire de travail (RAM) dont le contenu est perdu à l'extinction de l'ordinateur.

Qu'est-ce qu'une session de travail ?

Dans la plupart des cas, le système d'exploitation est multi-utilisateur, c'est-à-dire qu'il permet à plusieurs personnes de pouvoir y accéder, chacun ayant son propre espace de travail et s'y connectant avec un nom d'utilisateur et un mot de passe particulier. Une session de travail correspond au temps passé par l'utilisateur entre le moment où il prend la main et celui où il libère l'ordinateur, c'est-à-dire qu'il le rend disponible pour une autre personne ou qu'il l'éteint.

Cette session de travail peut s'effectuer soit en mode “graphique”, soit en mode “console”. Ce dernier nécessite de connaître et frapper des instructions, directement dans une ligne de commandes, uniquement à l'emplacement d'un curseur. Le premier permet d'interagir directement à l'aide d'un pointeur (souris…) dans l'ensemble de l'écran graphique, ce qui donne un fonctionnement plus fluide et facilite l'accès. La console présente toutefois de nombreux avantages si l'on veut se donner la peine d'apprendre l'interprêteur de commandes (shell).

Qu'est-ce qu'un programme ?

Un programme (ou logiciel) est un ensemble d'instructions qui, une fois réalisées, permettent d'arriver à un résultat donné. C'est par exemple ce qui permettra de lire la musique du CD que vous allez insérer dans votre lecteur CD, grace à votre lecteur multimédia préféré. Il transforme donc des données qui peuvent être sous forme de fichier ou de flux reçu ou envoyé sur un réseau ou tout autre périphérique.

Ils sont écrits dans différents langages par le ou les auteurs du logiciel (développeurs), dans ce qu'on appelle un fichier source. Chaque langage est basé sur ses propres instructions composés de mots clé appelés mnémoniques, de ponctuations et de paramètres pour accéder aux données. Ils sont ensuite convertis dans un format binaire, composés de 0 et de 1, afin que le système puisse les exécuter. Cela constitue un fichier dit “exécutable” que l'homme ne peut plus lire directement.

Que doit faire un programme ?

Un programme doit permettre de réaliser de façon simplifiée des tâches qui seraient complexes, rébarbatives, répétitives, voire impossibles, sans lui. Par exemple : - rechercher sur le disque dur l'emplacement d'un document dont on ne se souvient pas non plus le nom; - contrôler l'état des différentes cartes qui composent votre ordinateur.

Ce qu'un programme ne doit pas faire

FIXME (me priver de libertés)

Où trouver des programmes ?

FIXME –> importance du téléchargement

les mises à jour

FIXME –> exemple de la fin de win XP a quoi servent les mises à jour

La sécurité d'un ordinateur

FIXME renvoyer à un chapitre qui traite de sécurité mais donner au moins un paragraphe d'explications succinctes


ordinateurs_et_programmes.txt · Dernière modification: 2015/08/04 03:50 par 1d1denlavl